Un enfant Une place vient de publier le premier rapport intitulé Croissance des services éducatifs et de garde à l’enfance à l’échelle pancanadienne depuis 2008, un volet de son projet Planification de la croissance, financé dans le cadre du Programme d’innovation en matière d’apprentissage et garde des jeunes enfants d’Emploi et Développement social Canada. 

Le rapport propose une base de référence afin de surveiller la croissance (expansion) du nombre de places en services de garde à l’enfance agréés au Canada depuis la mise en œuvre des accords du Programme pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants (PPAGJE)

Les objectifs de croissance définis dans les accords intervenus entre le gouvernement fédéral et les provinces et territoires visent la création au Canada, de 2021 à 2026, de plus de 275 000 nouvelles places en services de garde pour enfants âgés de zéro à six ans, et ce, principalement dans les secteurs public et sans but lucratif. Durant la période précédente de cinq ans (2016 à 2021), il y a eu une augmentation d’environ 85 000 places, dont un grand nombre étaient dans le secteur à but lucratif. Il est cependant important de préciser que la croissance durant cette période a été entravée par la pandémie de COVID-19.

S’appuyant principalement sur les données recueillies dans le cadre des études Early Childhood Education and Care in Canada menées par le Childcare Resource and Research Unit, le présent rapport met en relief les principales tendances historiques sur le plan de la croissance des places et s’intéresse au phénomène plus particulièrement en fonction des caractéristiques suivantes : 

  • Type de service : garderie/CPE et service de garde en milieu familial
  • Âge des enfants : 0 à 5 ans et garde parascolaire (avant et après l’école)
  • Mi-temps et temps plein
  • Structure de gouvernance : public, sans but lucratif, et privé à but lucratif 

Aperçu des résultats

Places pour enfants âgés de 0 à 5 ans

Dans la plupart des provinces et territoires, le nombre de places offertes à temps plein aux enfants âgés de 0 à 5 ans a augmenté ainsi que le nombre de places en garde parascolaire (avant et après l’école); et il y a eu une diminution correspondante du nombre de places offertes à mi-temps pour les enfants âgés de 0 à 5 ans. Cette tendance a été plus marquée dans certaines provinces et certains territoires dans les années qui ont suivi l’introduction de nouveaux programmes de maternelle à temps plein.

Pourcentage de places à temps plein en garderies à but lucratif pour les enfants âgés de 0 à 5 ans, toutes les PT, 2021.

Le nombre de places en garderie/CPE pour les enfants âgés de 0 à 5 ans a augmenté dans toutes les provinces et tous les territoires à l’exception de Terre-Neuve-et-Labrador et des Territoires du Nord-Ouest. La faible diminution dans les Territoires du Nord-Ouest est vraisemblablement attribuable à l’introduction de la maternelle à temps plein pour les enfants âgés de 5 ans sur l’ensemble du territoire et de la maternelle à mi-temps pour les enfants âgés de 4 ans dans certaines communautés. La diminution à Terre-Neuve-et-Labrador est vraisemblablement attribuable à la reclassification en 2021 des places pour enfants de la maternelle en places pour enfants d’âge scolaire.

Accès pour les enfants âgés de 0 à 5 ans

Le pourcentage d’enfants âgés de 0 à 5 ans pour qui il existe une place dans un service de garde agréé est une autre façon de mesurer la croissance du système. En ne considérant que les services de garde offerts en garderie/CPE (vu qu’en garde familiale les données ne sont pas toujours ventilées en fonction de l’âge des enfants), le nombre de places pour les enfants de 0 à 5 ans est passé de 1 place par 5 enfants (20,3 %) en 2008 à 1 place pour 3,5 enfants (28 %) en 2021.  

Il est important de mentionner que les chiffres varient considérablement d’une province et d’un territoire à l’autre, le Yukon et l’Île-du-Prince-Édouard affichant les taux de couverture les plus élevés à 48,6 % et 44,6 % respectivement. Terre-Neuve-et-Labrador et la Saskatchewan affichent les taux de couverture les plus faibles, soit 19,5 % et 17,8 % respectivement. Comme la Saskatchewan ne délivre pas de permis aux jardins d’enfants, les places qui y sont offertes à mi-temps ne sont pas incluses dans le calcul. En vertu des accords du PPAGJE, plusieurs provinces visent un taux de couverture de 59 % d’ici 2026.

Pourcentage d’enfants âgés de 0 à 5 ans pour qui il existe une place à mi-temps ou à temps plein en garderie/CPE, par PT, 2008 et 2021

Les accords de financement du PPAGJE priorisent l’augmentation des places dans le secteur public et dans le secteur sans but lucratif. En ne considérant que les places à temps plein en garderie/CPE pour les enfants âgés de 0 à 5 ans, l’Alberta est la province dont le nombre de places à but lucratif est le plus élevé, soit 76 %. Viennent ensuite Terre-Neuve-et-Labrador (74 %), le Nouveau-Brunswick (71 %), l’Île-du-Prince-Édouard (69 %) et la Colombie-Britannique (65 %). Les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut n’ont pas de services de garde à but lucratif et le Manitoba et la Saskatchewan en ont très peu, soit respectivement 7 % et 2 % des places de leurs réseaux. 

Pourcentage de places à temps plein en garderies à but lucratif pour les enfants âgés de 0 à 5 ans, toutes les PT, 2021.

Places pour les enfants âgés de 0 à 12 ans

Certaines provinces et certains territoires investissent de leurs propres fonds afin d’étendre leurs réseaux de services de garde réglementés pour les enfants âgés de 6 ans et plus.  Le nombre total de places en services de garde réglementés pour les enfants de 0 à 12 ans au Canada est passé de 871 102 en 2008 à 1 489 790 en 2021.

Nombre total de places en services de garde réglementés, enfants âgés de 0 à 12 ans, Canada, par mode de garde, 2008-2021

Le nombre de services de garde en milieu familial réglementés a diminué

Globalement, le nombre total de places en services de garde en milieu familial réglementés au Canada a diminué d’environ 24 % de 2008 à 2021.  Le pourcentage des places en services de garde en milieu familial réglementés, en tant que part de toutes les places réglementées, a diminué de 16 % à 7 %. 

Seuls Terre-Neuve-et-Labrador, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et le Nunavut ont affiché une augmentation de places en services de garde en milieu familial réglementés.

Places en services de garde en milieu familial en tant que pourcentage de la totalité des places réglementées, enfants âgés de 0 à 12 ans, 2008 et 2021

Les places en services de garde parascolaires (avant et après l’école) ont augmenté plus rapidement que les places pour les enfants âgés de 0 à 5 ans

Bien que le nombre de places pour les enfants âgés de 0 à 5 ans ait augmenté au Canada de 2008 à 2021, le nombre de places en services de garde parascolaires (avant et après l’école), habituellement destinées aux enfants âgés de 6 à 12 ans (ce qui varie d’une province à l’autre), a augmenté plus rapidement. 

Nombre de places en garderie/CPE par groupe d’âge, Canada, 2008 à 2021

Les places en services de garde parascolaires ont augmenté de 122 % de 2008 à 2021, alors que les places pour les enfants âgés de 0 à 5 ans ont augmenté de 62 %. La croissance des services de garde parascolaires a été le plus marquée à Terre-Neuve-et-Labrador, le nombre total ayant presque triplé de 2008 à 2021. C’est vraisemblablement en raison de l’introduction de la maternelle à temps plein en 2016 et de la reclassification des enfants de la maternelle en enfants d’âge scolaire. Le nombre de places en Ontario, en Alberta, au Nouveau-Brunswick et au Québec a plus que doublé au cours de cette période.

Croissance plus rapide des services de garde à but lucratif

Au Canada, le pourcentage de services de garde à l’enfance à but lucratif (enfants âgés de 0 à 12 ans) est demeuré relativement stable de 2008 (28 %) à 2021 (29 %). Par ailleurs, la ventilation par province/territoire brosse un tout autre portrait.

Nombre et distribution des places en garderies, enfants âgés de 0 à 12 ans, par structure de gouvernance et PT, 2008 et 2021

Dans 8 sur 13 provinces et territoires, le pourcentage de places en services de garde à but lucratif pour enfants âgés de 0 à 12 ans a augmenté de 2008 à 2021. Dans deux provinces (Ontario et Nouveau-Brunswick), le pourcentage des places à but lucratif pour les enfants âgés de 0 à 12 ans a diminué et dans deux territoires, toutes les places sont demeurées sans but lucratif (Nunavut et Territoires du Nord-Ouest). Le pourcentage des places à but lucratif pour enfants âgés de 0 à 12 ans était de 5 % au Manitoba en 2008 et en 2021. Toutefois, comme mentionné précédemment, le taux de croissance des places à but lucratif était plus élevé pour les enfants âgés de 0 à 5 ans comparativement aux enfants âgés de 0 à 12 ans.

Pourquoi ces données sont-elles importantes?

Les accords du PPAGJE accordent du financement aux provinces et aux territoires pour accroître l’offre de services éducatifs et de garde à l’enfance (SEGE) agréés. Pour faire le suivi des places créées, du type de places et de l’endroit où elles sont créées, il faut connaître le point de départ et la façon dont les nouveaux taux de croissance se comparent aux taux de croissance du passé. Il faut également savoir quelles politiques sont les plus efficaces pour encourager l’offre de places dans les secteurs public et à but non lucratif. 

À cet effet, nous allons surveiller la façon dont les provinces et les territoires utilisent les subventions et les prêts pour les infrastructures afin de soutenir les projets d’immobilisations.  

Le projet Planification de la croissance vise à contribuer à la collecte de données probantes. Nous ferons le suivi des chiffres et en rendrons compte et nous réaliserons des études ciblées sur la croissance dans certaines provinces et certains territoires. L’équipe du projet examinera également des politiques mises en œuvre dans d’autres pays qui s’avèrent efficaces pour accroître les réseaux de services de garde publics et sans but lucratif, des politiques dont le Canada pourra s’inspirer et tirer des leçons.