Le gouvernement de la Colombie-Britannique a annoncé un projet pilote dont l’objet sera de fournir à l’intérieur de l’école des services de garde à l’enfance complètement intégrés.

Le lancement du projet pilote est prévu en septembre 2024. Les installations, les ressources et le personnel scolaire existants seront mis à contribution pour fournir des services ininterrompus aux enfants tout au long de la journée scolaire. Les parents n’auront plus à passer par l’école en dehors des heures normales afin d’y prendre ou d’y laisser leurs enfants. Les éducatrices et éducateurs à la petite enfance et le personnel de soutien dans les districts scolaires concernés joueront un rôle central pour fournir aux enfants des services de garde éducatifs en milieu scolaire.

L’introduction de la garde en milieu scolaire est bien accueillie à la fois par les parents et par les défenseurs des services de garde. Ils y voient des transitions harmonieuses et des soins ininterrompus pour les familles et les enfants. 

« Pour les enfants, les transitions en dehors de l’école seront moins nombreuses. Ils se sauront en sécurité et ils connaîtront leurs éducatrices et éducateurs. Pour les éducateurs, ils auront plus de stabilité, étant à l’emploi du district scolaire. Et pour les familles, avoir un seul endroit sécuritaire où déposer et prendre leurs enfants sera extrêmement important. C’est une situation véritablement gagnante à tous les points de vue » souligne Sharon Gregson, porte-parole de la Coalition of Child Care Advocates of BC. 

Les nouvelles places offertes en milieu scolaire respecteront les balises régionales d’abordabilité établies annuellement par le ministère, lesquelles varient présentement de 468 $ à 705 $ par mois pour les services de garde collectifs destinés aux enfants de la première année jusqu’à l’âge de 12 ans. De plus, les familles admissibles pourront profiter d’une réduction de leurs frais de garde pouvant atteindre 115 $ par mois par enfant, ajoutée à la prestation pour services de garde abordables (Affordable Child Care Benefit).

Grâce à une allocation de plus de 2 millions de dollars versée sur deux ans aux districts scolaires de Chilliwack, Nanaimo-Ladysmith et Nechako Lakes, le gouvernement entend créer quelque 180 nouvelles places autorisées. Ce projet pilote permettra de recueillir des données pour documenter l’élargissement éventuel du modèle à d’autres districts scolaires dans la province.

La Colombie-Britannique a déjà mis en œuvre un modèle similaire. En effet, dans le cadre du programme Seamless Day Kindergarten, des services de garde parascolaires (avant et après l’école) intégrés à la maternelle sont fournis par des éducatrices à la petite enfance agréées travaillant de pair avec les enseignantes de la maternelle.