Medical Benefits - Early Childhood Educators

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a annoncé la création d’un nouveau régime d’assurance médicale pour les éducatrices et éducateurs à la petite enfance (EPE) œuvrant dans un service de garde réglementé qui participe au Programme de subventions de fonctionnement.

Le nouveau régime sera mis en œuvre à l’automne 2024 et il sera administré par l’Association of Early Childhood Educators Newfoundland and Labrador (AECENL). La participation au régime sera facultative et y seront admissibles les personnes qui travaillent depuis au moins trois mois dans un service de garde réglementé participant au Programme de subventions de fonctionnement. Les travailleuses et travailleurs admissibles sont les suivants: Les EPE, les stagiaires en éducation de la petite enfance, les autres membres du personnel d’un service de garde réglementé et les responsables d’un service de garde en milieu familial réglementé.

On s’attend à ce que près de 1 600 travailleuses et travailleurs en services de garde dans la province aient accès, grâce à cette initiative, à ce régime d’assurance médicale complémentaire.

Bien que les détails du régime ne soient pas encore annoncés, le milieu se réjouit de la mesure, estimant qu’il s’agit d’une amélioration importante pour permettre l’accès à des soins de santé à bon nombre d’EPE et de travailleuses et travailleurs du secteur des services de garde. 

Cette initiative est essentielle pour favoriser la rétention du personnel étant donné que 62 % des EPE à Terre-Neuve-et-Labrador affirment dans un récent sondage, réalisé par la Fédération du travail de T.-N.-L., la Fondation Jimmy-Pratt et le Workers’ Action Network NL, songer à abandonner la profession afin d’obtenir des avantages sociaux.

« Il n’y a rien comme de se sentir appréciés. Nous accueillons avec satisfaction l’annonce, cette semaine, de la ministre Howell, surtout en cette semaine de l’éducation de la petite enfance. Les éducatrices et éducateurs de la petite enfance saluent l’instauration du régime d’assurance médicale, une mesure réclamée depuis très longtemps », a dit Patrice Gordon, un EPE et membre du comité de direction d’Un enfant Une place — Terre-Neuve-et-Labrador.

L’AECENL s’emploiera à obtenir un régime fournissant les meilleurs avantages qui soit au personnel dans une volonté d’accorder du répit aux travailleuses et travailleurs actuels et d’attirer plus de personnes pour travailler dans le secteur des services de garde à l’enfance. Le gouvernement prévoit que le régime sera opérationnel à l’automne 2024.

On s’attend à ce que le nouveau régime d’assurance médicale coûte un peu plus de 1,8 million de dollars. Il sera financé par des fonds fédéraux en vertu de l’entente sur l’apprentissage et la garde de jeunes enfants conclue entre le Canada et Terre-Neuve-et-Labrador.