Assemblée Nationale Pour La Défense Des Services De Garde À L’enfance

les 18 et 19 novembre 2023 en mode virtuel ou en personne à Ottawa

Information

Un enfant Une place est heureux d’annoncer l’organisation d’une assemblée nationale pour la défense des services de garde à l’enfance en novembre prochain. Nous espérons que vous songerez à vous joindre à nous en mode virtuel ou en personne à Ottawa les 18 et 19 novembre prochains. L’Assemblée nationale pour la défense des services de garde à l’enfance sera l’occasion de renouveler les efforts du mouvement en vue de soutenir les réseaux publics et à but non lucratif de services éducatifs et de garde à l’enfance de qualité élevée, abordables, inclusifs et accessibles. L’assemblée évaluera les progrès réalisés à l’échelle du Canada pour l’implantation d’un système d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. Nous discuterons des mesures additionnelles que doivent prendre les gouvernements et les défenseurs des services de garde afin de réaliser les changements souhaités.

La taille de la salle de réunion étant restreinte, nous demandons aux personnes désireuses de participer de remplir le formulaire d’ici le 6 octobre.

Nous utiliserons les renseignements fournis pour nous assurer que l’assemblée est représentative des voix de toutes les régions du Canada et qu’elle inclut les communautés et les populations confrontées à des obstacles discriminatoires entravant leur accès aux services de garde agréés. Les formulaires de participation doivent nous parvenir au plus tard le 6 octobre 2023. Nous choisirons cinquante (50) candidats/candidates pour participer en personne. Il n’y aura pas de limite quant au nombre de personnes pouvant participer aux séances virtuelles sur Zoom.

Aide financière

Femmes et Égalité des genres Canada nous a versé des fonds qui nous permettront d’assumer certains frais de participation, notamment les déplacements, l’hébergement et les repas. Veuillez indiquer sur votre formulaire le soutien financier dont vous avez besoin (le cas échéant). Nous vous rappelons que les formulaires doivent nous parvenir au plus tard le 6 octobre 2023

Lieu de rencontre et nourriture

L’assemblée se tiendra de 9 h à 16 h le samedi 18 novembre et de 9 h à 15 h le dimanche 19 novembre à l’Impact Hub Ottawa au 123, rue Slater à Ottawa. L’Impact Hub se trouve à proximité des circuits de transport en commun ainsi que de nombreux restaurants, hôtels et sites d’intérêt. Le petit déjeuner, le déjeuner, la collation en après-midi ainsi que le café, le thé et les autres boissons seront offerts le samedi et le dimanche. Si vous demandez de participer en personne à l’assemblée, veuillez indiquer sur le formulaire vos restrictions alimentaires.

Hébergement

Nous avons réservé un certain nombre de chambres à l’hôtel Arc d’Ottawa, qui reviennent à taux réduit à environ 170 dollars la nuit. L’Arc est un hôtel syndiqué, situé directement en face de l’Impact Hub. Si votre demande de participation en personne est retenue, nous vous communiquerons plus de détails en temps opportun. Nous dresserons aussi une liste des hôtels syndiqués dans le secteur pour les personnes qui souhaiteraient loger ailleurs.

Questions?

Si vous avez des questions sur cet évènement, veuillez vous adresser à Brittany Amell, britt.amell@childcarenow.ca. Si vous avez besoin d’aide pour remplir le formulaire, n’hésitez pas à communiquer avec Brittany avant la date butoir du 6 octobre 2023. 

Nous demandons aux personnes désireuses de participer de remplir le formulaire d’ici le 6 octobre.

Complétez le formulaire dès aujourd’hui !

Nous remercions nos partenaires et nos commanditaires, notamment Femmes et Égalité des genres Canada, les organisatrices de l’évènement, les membres du mouvement pour la défense des services de garde, les animatrices et animateurs locaux, etc., grâce à qui cette assemblée sera le plus accessible possible.

Cet évènement se déroule sur un territoire algonquin non cédé. Nous reconnaissons et portons les revendications historiques des Anichinabés et nous nous engageons à travailler en toute solidarité avec les peuples autochtones à l’intérieur de ce territoire et en Amérique du Nord dans une perspective de réconciliation et de décolonisation.