Les éducatrices et les éducateurs sont importants

Une politique de main-d’œuvre

Un projet de trois ans (2023-2026) qui a pour but d’approfondir le savoir collectif concernant la main-d’œuvre des services éducatifs et de garde à l’enfance (SÉGE) au Canada.  Le projet servira à élaborer des solutions politiques pour remédier à la crise de recrutement et de rétention du personnel et soutenir la mise en œuvre d’un système global d’apprentissage et de garde des jeunes enfants de qualité élevée dans l’ensemble du Canada.

Sommaire des politiques de main-d’œuvre en date de décembre 2023 dans le cadre du programme pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants (PPAGJE)

Ce rapport analyse la conjoncture sur le plan des politiques au 31 décembre 2023, environ deux ans et demi après la signature des premiers accords de financement du PPAGJE, et donne un aperçu de toutes les politiques en application.

« Les éducatrices et les éducateurs sont importants: une politique de main-d’œuvre pour des services éducatifs et de garde à l’enfance de qualité » est un projet de trois ans (2023-2026) qui a pour but d’approfondir le savoir collectif concernant la main-d’œuvre des services éducatifs et de garde à l’enfance (SÉGE) au Canada. Le projet servira à élaborer des solutions politiques pour remédier à la crise de recrutement et de rétention du personnel et soutenir la mise en œuvre d’un système global d’apprentissage et de garde des jeunes enfants de qualité élevée dans l’ensemble du Canada.

Historiquement, c’est à la pièce et en mode réactif que sont déployées les politiques de main-d’œuvre dans le secteur des SÉGE au Canada. Notre projet crée un espace où différentes communautés pourront se réunir, collaborer et entamer des discussions en profondeur sur la planification de politiques et leur mise en œuvre de façon systématique. Ensemble, nous pouvons construire une vision globale du système pancanadien d’AGJE, doté d’un plan à long terme décrivant le rôle intégral de la main-d’œuvre au sein de cette vision.

Dans le cadre du projet, Un enfant Une place conviera un groupe de travail national sur les politiques de main-d’œuvre dans le secteur des services éducatifs et de garde à l’enfance (groupe de travail national) composé d’éducatrices et d’éducateurs, de défenseurs des services de garde et de spécialistes en matière de politiques dont le mandat sera de formuler et de recommander des politiques fondées sur des données probantes et ancrées dans la recherche et le savoir de la communauté des services de garde. Le groupe de travail national s’emploiera également à analyser les politiques et les programmes de main-d’œuvre au fil de l’évolution du système d’AGJE au Canada.

Les constats de notre projet seront diffusés dans des documents d’orientation, des rapports de recherche et des séances de sensibilisation publiques organisées en partenariat avec des organisations et des parties concernées nationales et provinciales. Nous appuierons également le mouvement de défense des services de garde dans ses efforts pour promouvoir ces solutions politiques dans leurs campagnes de sensibilisation et actions militantes.

Notre projet se déroule sur trois ans, de 2023 à 2026, ce qui correspond à la première phase de mise en œuvre des services de garde d’enfants à dix dollars par jour à l’échelle du Canada et à la transition à un système de services de garde éducatifs accessibles et équitables financé à même les fonds publics.

Le projet « Les éducatrices et les éducateurs sont importants: une politique de main-d’œuvre pour des services éducatifs et de garde à l’enfance de qualité », ou plus brièvement « Les éducatrices/éducateurs sont importants » est né de la nécessité de s’attaquer à la cause première de la crise de rétention et de recrutement au sein de la main-d’œuvre des SÉGE au Canada en réunissant autour d’une même table les communautés et les parties concernées afin de réfléchir en profondeur et de façon visionnaire aux politiques en matière de main-d’œuvre. En nommant le projet « Les éducatrices/éducateurs sont importants », Un enfant Une place reconnaît l’importance fondamentale du rôle des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance et de toutes les personnes qui travaillent en SÉGE pour assurer le succès de l’expansion du système d’apprentissage et de garde des jeunes enfants dans l’ensemble du Canada.

Notre projet est rendu possible grâce au financement d’une fondation privée et il est réalisé à la mémoire de John et Susanne Graham.

L’équipe du projet compte un vaste éventail d’intervenants du secteur des SÉGE pour déterminer les mesures et les actions que peuvent prendre les gouvernements à l’échelle de leurs régimes de politiques pour assurer:

  • La rétention et le recrutement d’éducatrices et d’éducateurs de la petite enfance hautement qualifiés;
  • Le perfectionnement professionnel continu du personnel;
  • Des environnements de travail positifs qui soutiennent des services et des programmes sécuritaires, culturellement inclusifs, stimulants, adaptés au développement de l’enfant et de qualité élevée.
  1. Analyser le paysage politique actuel;
  2. Convier un groupe de travail national composé d’éducatrices et d’éducateurs, de défenseurs des services de garde, de chercheuses et de chercheurs et de décisionnaires de toutes les régions du Canada dans le but de partager des expériences, des solutions politiques existantes et des stratégies de sensibilisation;
  3. Élaborer de nouvelles solutions politiques nationales, bâtir des consensus autour de stratégies de main-d’œuvre nationales et accroître les campagnes de sensibilisation collaboratives et nationales;
  4. Renforcer les relations gouvernementales et faire la promotion de ces nouvelles politiques;
  5. Faire de l’éducation publique pour soutenir nos efforts afin de convaincre tous les ordres de gouvernement de s’attaquer à la crise de la main-d’œuvre.

L’équipe du projet s’emploie activement à élaborer la structure du groupe de travail national sur les politiques de main-d’œuvre dans le secteur des SÉGE, qui commencera ses travaux en janvier 2024. Aussi, nous suivons l’évolution des politiques de main-d’œuvre en éducation de la petite enfance (EPE) au Canada dans le contexte du programme pancanadien et nous prévoyons en publier une synthèse.

Morna Ballantyne

Morna Ballantyne

Directrice générale

Aujourd’hui grand-mère, Morna Ballantyne a commencé à militer et réclamer plus de services de garde agréés abordables, inclusifs et de qualité élevée à la naissance de son premier enfant. Depuis 40 ans, elle travaille en collaboration avec d’autres à concevoir et à promouvoir des politiques publiques fondées sur des preuves afin d’éliminer les obstacles systémiques qui bloquent l’accès aux services de garde au Canada. Morna occupe le poste de directrice générale d’Un enfant Une place, l’association canadienne de promotion et de défense des services de garde. Un enfant Une place regroupe des particuliers et des organisations qui souhaitent bâtir un système de services éducatifs et de garde à l’enfance (SEGE) de qualité élevée financés à même les fonds publics. Morna possède une vaste expérience de leadership et, sur le plan professionnel, elle agit à titre d’experte-conseil, de planificatrice stratégique et de facilitatrice. Ses champs d’expertise sont les politiques sociales, les relations de travail et ressources humaines, les droits de la personne et la communication stratégique. Morna a siégé au Groupe de travail du gouvernement du Canada sur les femmes dans l’économie. Elle a également été membre du Groupe d’experts sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants – volet données et recherche.

Rachel Vickerson (elle)

Gestionnaire du projet, politiques

Rachel Vickerson milite avec passion pour des changements dans le système des SEGE au Canada. Elle est fière de travailler avec les membres de l’équipe d’Un enfant Une place à ce moment charnière pour les services de garde au Canada. Elle apporte à ses fonctions de gestionnaire de projet et de politiques, ses connaissances et ses expériences de travail antérieures au titre de directrice générale par intérim de l’Association for Early Childhood Educators Ontario, d’agente de recherche au Childcare Resource and Research Unit et d’agente de projet à la Coalition ontarienne pour de meilleurs services éducatifs à l’enfance, pour qui elle coordonnait le réseau national pour l’innovation en matière de ressources humaines et de travail décent dans le secteur des SEGE. Rachel est détentrice d’une maîtrise en politique publique de l’Université de Toronto. Elle est déterminée à faire en sorte que les éducatrices et les éducateurs, les familles et les enfants soient parties prenantes du processus d’élaboration des politiques.

Thơ Nguyễn

Thơ Nguyễn

Coordonnatrice du projet, sensibilisation et politiques

Thơ Nguyễn est éducatrice à la petite enfance inscrite (EPEI) et elle a de l’expérience à la fois dans le secteur réglementé et non réglementé des services de garde à Toronto. À titre d’immigrante racisée établie sur des terres autochtones, Tho’ s’est engagée à remettre en cause les politiques ancrées dans une idéologie colonialiste qui a pour effet de marchandiser les soins et d’exploiter la main-d’œuvre étrangère qui les fournit. Thơ a travaillé au Childcare Resource and Research Unit et à l’Association of Early Childhood Educators Ontario à divers projets de gouvernance, de prestation et d’accès équitable aux SEGE au Canada ainsi qu’à la lutte contre le racisme au sein du secteur des services de garde. Thơ codirige à Toronto la communauté de pratique « Early Years Rise Up TO » qui fait la promotion du travail décent au sein des SEGE. Elle siège également au conseil consultatif de la Coalition ontarienne pour de meilleurs services éducatifs à l’enfance.

Marni Flaherty

Marni Flaherty

Directrice générale par intérim, Fédération canadienne des services de garde à l’enfance

Marni Flaherty est directrice générale par intérim de la Fédération canadienne des services de garde à l’enfance. La FCSGE réunit une communauté diversifiée d’éducatrices et d’éducateurs, de décisionnaires et de familles qui sont engagés à fournir aux enfants un bon départ dans la vie afin de répondre aux défis qui les attendent dans l’avenir. Marni a été directrice générale de Today’s Family Early Learning and Child Care, une agence de services de garde à l’enfance qui dessert actuellement quelque 6000 familles dans Hamilton, Halton, Haldimand Norfolk et le comté d’Oxford et qui emploie plus de 400 éducatrices et éducateurs de la petite enfance, employés de soutien et responsables de services de garde en milieu familial agréés.

Lynell Anderson

Lynell Anderson

Chercheuse en politiques publiques et services de garde et militante, Coalition of Child Care Advocates of BC

Lynell Anderson, CPA, CGA, s’appuie sur quarante années d’expérience comme comptable professionnel dans les secteurs privé, public, à but non lucratif et universitaire. Elle a développé de l’expertise en analyse et utilisation de données financières afin de promouvoir la responsabilité publique, de mobiliser les communautés et de militer pour des changements fondés sur des données probantes. Présentement, Lynell codirige la campagne des services de garde à 10 $/jour en C.-B., exerçant son leadership en matière de recherche, d’analyse et de stratégie au sein de la Coalition of Child Care Advocates of BC et travaillant en collaboration avec un éventail d’organismes dans l’ensemble du Canada. Elle est également chercheuse associée au sein du CCPA-BC et l’ex-coprésidente du Vancouver Joint Child Care Council.

Chris Smith

Christopher Smith

Directeur général adjoint, Muttart Foundation

Christopher Smith, Ph. D. est directeur général adjoint de la Fondation Muttart, une fondation de bienfaisance privée établie à Edmonton en Alberta. Il est responsable du volet des SEGE de la Fondation. Christopher est membre du Conseil consultatif national sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants, il siège au comité de direction du partenariat université-collectivité en études de l’enfance, de la jeunesse et de la famille de l’Université d’Alberta et il est membre du Edmonton Council for Early Learning and Care. Il a siégé au Groupe d’experts sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants – volet données et recherche et il a présidé le Success by 6 Council of Partners dans la région de la capitale de l’Alberta.

Jane Beach

Jane Beach

Chercheuse indépendante en politiques

Jane Beach, établie à Victoria en Colombie-Britannique, est chercheuse et consultante en politiques de SEGE. Au cours des 25 dernières années, à titre d’experte-conseil, Jane a réalisé des études d’envergure nationale et internationale sur divers aspects des politiques de services de garde. Elle a également travaillé à la planification à l’échelle locale de services de garde et elle a mené des examens organisationnels. Elle a codirigé plusieurs initiatives pancanadiennes axées sur les ressources humaines dans le secteur des SEGE, notamment deux études sectorielles dans le domaine des services de garde. Elle a élaboré une stratégie de formation pour le secteur de l’éducation de la petite enfance. Elle a réalisé une étude des parcours variés pour l’acquisition de titres de compétence en EPE au pays ainsi qu’une étude sur les enjeux émergents en services de garde. Elle a également participé à l’enquête Oui, ça nous touche encore!`, une enquête pancanadienne sur les salaires et conditions de travail du personnel travaillant dans les garderies agréées au Canada. Avant d’agir à titre d’experte-conseil et de chercheuse en politiques de services de garde, Jane a travaillé dans ce domaine pour le compte de deux gouvernements provinciaux, d’une administration municipale ainsi que dans les secteurs à but non lucratif et privé.

Martha Friendly

Martha Friendly

Directrice générale, Childcare Resources and Research Unit

Martha Friendly est directrice générale du Childcare Resource and Research Unit, un organisme qu’elle a créé dans les années 1980. Elle est chercheuse en politiques et milite depuis plus de 40 ans pour un programme pancanadien de services de garde universellement accessibles. Les politiques de services de garde et les politiques familiales sont son champ d’expertise privilégié; elle a publié de nombreux ouvrages érudits, techniques et populaires sur ces questions. Chercheuse en sciences sociales de par sa formation, elle a travaillé pour le programme Head Start aux É.-U. dans les années 1960. Après avoir immigré au Canada en 1971 et s’être impliquée comme parent à la garderie coopérative de l’Université York, les services de garde sont devenus son leitmotiv personnel ainsi qu’un enjeu féministe fondamental pour elle. Depuis, Martha mène des recherches en politiques de services de garde et s’implique sans relâche, à l’échelle locale, provinciale et canadienne, dans la lutte pour des services de garde universellement accessibles et de qualité élevée. Ses deux plus vives émotions au cours des dix dernières années: être devenue la grand-mère de garçons jumeaux (qui ont eu la chance extraordinaire de fréquenter une garderie publique d’excellente qualité à Toronto) et de faire partie du mouvement canadien des services de garde lorsque le gouvernement fédéral a enfin commencé à mettre en place le système de services de garde réclamé depuis 50 ans.

Alana Powell

Alana Powell

Directrice générale, Association of Early Childhood Educators Ontario

Alana Powell est éducatrice à la petite enfance inscrite, mère de famille et militante. Elle croit qu’il est possible de créer un système d’apprentissage et de garde des jeunes enfants au Canada qui répond aux besoins et aux aspirations de tous les enfants, des familles, des éducatrices et éducateurs et des communautés. Alana est directrice générale de l’Association of Early Childhood Educators of Ontario. Elle détient une maîtrise ès arts en études de la petite enfance de l’Université Toronto Metropolitain. Elle continue de faire de la recherche en politiques de la petite enfance et sur les pratiques dans le domaine et à faire la promotion des services de garde dans la perspective d’une éthique de soins. Dans son travail, Alana s’est engagée à écouter et à promouvoir la voix, l’expérience, les besoins, les idées et les aspirations des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance sachant qu’ils sont au cœur de l’expérience pédagogique significative et des soins attentionnés offerts dans les SEGE.