Planification de la croissance

Expansion des services éducatifs et de garde à l’enfance au Canada

Le projet de recherche Planification de la croissance s’étale sur trois ans et porte sur l’expansion des services de garde à l’enfance dans le secteur des services sans but lucratif et publics. Au moyen de l’analyse de politiques et de l’engagement du secteur des services éducatifs et de la garde à l’enfance (SEGE) tant canadien qu’international, le projet examine les facteurs qui empêchent et qui permettent d’atteindre les objectifs de croissance définis dans les ententes pancanadiennes sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants.



En 2021, le gouvernement fédéral s’est engagé à jeter les bases d’un programme pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants (PPAGJE) en partenariat avec les provinces, les territoires et les gouvernements autochtones. Dans le budget de 2021, le gouvernement fédéral a alloué 27 milliards de dollars à cette initiative, incluant des sommes importantes pour le volet autochtone du PPAGJE.  Puis, le gouvernement fédéral a négocié des ententes définissant des objectifs précis pour rendre plus abordables, plus accessibles, plus inclusifs et de meilleure qualité les services de garde agréés. Un enfant Une place a obtenu des fonds du ministère fédéral de l’Emploi et du Développement social dans le cadre du Programme d’innovation en matière d’apprentissage et garde de jeunes enfants pour mener une recherche de trois ans sur l’expansion des services de garde à l’enfance dans les secteurs sans but lucratif et public. Au moyen de l’analyse de politiques et de l’engagement du secteur des SEGE tant au Canada qu’à l’international, le projet examine les facteurs qui empêchent et qui permettent d’augmenter l’offre de services de garde à but non lucratif et publics au Canada.

Le projet de recherche Planification de la croissance vise ce qui suit :

  • Déterminer les obstacles ainsi que les facteurs qui contribuent à la capacité des fournisseurs de services à but non lucratif et publics d’accroitre le nombre de SEGE agréés.
  • Engager le milieu des SEGE à but non lucratif, ses alliés et les intervenants publics dans une réflexion innovatrice pour renforcer les capacités du secteur à accroitre l’accès à des services de garde abordables, accessibles et de qualité élevée.
  • Répertorier, décrire et évaluer les pratiques et les politiques publiques novatrices qui soutiennent l’expansion des réseaux de SEGE à but non lucratif et publics.
  • Sensibiliser davantage aux mécanismes efficaces et aux pratiques novatrices pour soutenir l’expansion de SEGE à but non lucratif et publics de qualité élevée, abordables et accessibles et permettre le transfert des connaissances à ce sujet.

Nos travaux se déroulent en trois phases. L’équipe de recherche :

  1. Fera le suivi des politiques et des progrès réalisés par les provinces et les territoires canadiens dans l’atteinte des objectifs du PPAGJE.
  2. Examinera les approches en vigueur dans certains pays sélectionnés pour étendre leurs réseaux de SEGE dans le but de déterminer des modes de gouvernance et de financement efficaces pour l’expansion de services de garde SBL et publics.
  3. Réalisera six études de cas exhaustives dans cinq provinces et un territoire : Terre-Neuve-et-Labrador, Québec, Ontario, Manitoba, Colombie-Britannique et Nunavut.

Croissance à l’échelle pancanadienne des services éducatifs et de garde à l’enfance depuis 2008

Morna Ballantyne

Morna Ballantyne

Directrice générale

Morna Ballantyne, maintenant grand-mère, a commencé à la naissance de son premier enfant à militer pour l’accroissement des services de garde de qualité élevée, abordables, inclusifs et agréés. Pendant 40 ans, elle a travaillé avec d’autres personnes à l’élaboration et la promotion de politiques publiques fondées sur des données probantes dans le but d’éliminer les obstacles systémiques empêchant l’accès aux services de garde au Canada. Morna Ballantyne est directrice générale d’Un enfant Une place, l’organisme national chargé de la défense et de la promotion des services de garde au Canada. Un enfant Une place réunit des personnes ainsi que des organisations désireuses de bâtir un système public de services éducatifs et de garde à l’enfance de qualité élevée. Elle possède une vaste expérience en matière de leadership et travaille comme consultante, planificatrice stratégique et facilitatrice. Son expertise en politiques sociales, relations de travail et ressources humaines, droits de la personne et communications stratégiques est considérable. Morna a siégé au Groupe de travail sur les femmes et l’économie du gouvernement du Canada et elle a été membre du Groupe d’experts sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants – données et recherche.

Jane Beach

Jane Beach

Responsable de la recherche

Jane Beach, établie à Victoria en Colombie-Britannique, est chercheuse et consultante stratégique en éducation à la petite enfance et services de garde. Depuis 25 ans, son travail de consultante s’étend de la réalisation d’études d’envergure nationale et internationale sur divers aspects des politiques de services de garde à la planification locale et l’examen des organisations. Elle a codirigé plusieurs initiatives pancanadiennes en matière de ressources humaines dans le secteur des SEGE, notamment deux études sectorielles, une stratégie de formation pour le secteur de la petite enfance, une étude sur les divers parcours menant aux titres de compétence en éducation de la petite enfance au pays, une étude sur les enjeux émergents dans le secteur des services de garde et la recherche Oui, ça nous touche encore!, une enquête pancanadienne sur les salaires et les conditions de travail du personnel des garderies agréées au pays et des employeurs. Avant de travailler comme consultante en politique et comme chercheuse, Jane a travaillé dans le domaine de l’éducation à la petite enfance et des services de garde pour le compte de deux gouvernements provinciaux, d’une administration municipale et dans les secteurs SBL et privé.

Liz Adamson

Liz Adamson

Coordonnatrice de la recherche et des politiques

Liz est entrée en fonction en septembre 2023 comme coordonnatrice de la recherche et des politiques pour le projet de recherche Planification de la croissance, piloté par Un enfant Une place et financé par le Programme d’innovation d’EDSC. Née et ayant grandi au Canada, Liz s’est rendue en Australie en 2009 pour y faire un stage de trois mois et étudier les politiques de services de garde dans ce pays; elle y est demeurée quatorze ans. Elle a fait un doctorat sur les différentes approches en Australie, au Canada et au Royaume-Uni en matière de financement et de règlementation des services de garde en milieu familial. Comme chercheuse associée à l’UNSW, elle a travaillé à divers projets de recherche et d’évaluation des SEGE et des politiques familiales pour le compte d’organismes gouvernementaux et non gouvernementaux.  Présentement, elle fait partie des chercheuses d’une équipe chargée par le Conseil de recherche de l’Australie de réaliser une étude sur la garde d’enfants et les grands-parents; elle est aussi associée de recherche pour l’initiative Réinventer les politiques soins/travail. En tant que chercheuse en politiques sociales et mère de trois jeunes enfants, Liz se consacre avec passion à la production de données probantes pour étayer l’expansion de services de garde abordables, accessibles et de qualité élevée pour tous les enfants et toutes les familles au Canada.

Marni Flaherty

Marni Flaherty

Directrice générale par intérim, Fédération canadienne des services de garde à l’enfance

Marni Flaherty est l’actuelle directrice générale par intérim de la Fédération canadienne des services de garde à l’enfance. La FCSGE – pour appuyer une communauté d’éducation de la petite enfance unie pour les enfants – est un regroupement diversifié d’éducatrices et d’éducateurs, de décisionnaires et de familles dédiés à assurer aux enfants d’aujourd’hui un bon départ dans la vie qui leur servira demain. Marni était la directrice générale de Today’s Family Early Learning and Child Care, une agence de services de garde desservant 6 000 familles dans le comté de Hamilton, Halton, Haldimand, Norforlk et Oxford et employant plus de 400 éducatrices et éducateurs à la petite enfance, employés de soutien et responsables de services de garde en milieu familial agréés.

Chris Smith

Christopher Smith

Directeur exécutif associé, Muttart Foundation

Christopher Smith est directeur général adjoint de la Fondation Muttart, une fondation caritative privée établie à Edmonton en Alberta. Il est responsable des activités de la Fondation dans le domaine de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants. Christopher est membre du Conseil consultatif national sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants; il siège au conseil de direction du Community University Partnership for the Study of Children, Youth and Families de l’Université d’Alberta; et il est membre de l’Edmonton Council for Early Learning and Care. Il a été membre du Groupe d’experts sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants – données et recherche et il a été président de Success by 6 Council of Partners, un organisme de la région de la capitale de l’Alberta.

Martha Friendly

Martha Friendly

Directrice éxécutive Childcare Resources and Research Unit

Martha Friendly est directrice générale du Childcare Resource and Research Unit, un organisme qu’elle a fondé dans les années 1980. Depuis plus de 40 ans, elle fait de la recherche stratégique et milite pour un système pancanadien de services de garde universellement accessibles. Son expertise en matière de politiques de services de garde et de politiques familiales est très vaste. Elle est l’autrice de nombreux articles et ouvrages universitaires et techniques et destinés au grand public. Chercheuse en sciences sociales de par sa formation, en début de carrière dans les années 1960, Martha a fait de la recherche sur le programme Head Start aux États-Unis. Après avoir immigré au Canada en 1971 et s’être impliquée comme parent dans la garderie coopérative de l’Université York, les services de garde sont devenus pour elle une passion ainsi qu’un enjeu féministe déterminant. Depuis, Martha s’investit dans la recherche en politiques de services de garde et milite sans relâche pour des services de garde de qualité élevée et universellement accessibles tant à l’échelle locale que provinciale et canadienne. Ces deux émotions les plus vives au cours des dix dernières années sont d’être devenue la grand-maman de jumeaux (assez chanceux pour fréquenter une excellente garderie publique à Toronto) et de toujours faire partie du mouvement canadien des services de garde lorsque le gouvernement fédéral a enfin jeté les bases du programme universel réclamé depuis 50 ans.

Susan Prentice

Susan Prentice

Professeur Duff Roblin de gouvernement à l’Université du Manitoba

Susan Prentice est professeure de sociologie à l’Université du Manitoba et titulaire de la chaire Duff Roblin. Sociologue féministe, elle se spécialise en politiques familiales et s’intéresse plus particulièrement aux politiques de services de garde actuelles et du passé. Elle a publié de nombreux articles et ouvrages destinés aux universitaires, aux praticiennes et praticiens et au grand public. Susan se consacre à la sociologie publique et elle travaille étroitement avec les mouvements sociaux afin de promouvoir l’évolution des politiques.

Sandra Menzer

Sandra Menzer

Consultante

Sandra Menzer est une consultante indépendante en services de garde établie à New Westminster en C.-B. Elle compte plus de trente années d’expérience dans le secteur des services de garde publics et à but non lucratif et est une leader respectée et influente. Militante passionnée pour les services de garde, les enfants et les familles, elle connaît en profondeur le paysage politique de la C.-B. et du Canada, possédant de l’expérience en matière de politiques, de planification, de développement et d’opérations.
Sandra a axé ses efforts sur les organismes à but non lucratif, les administrations locales et les gouvernements supérieurs en C.-B. Elle a dirigé l’élaboration de plus de 25 plans d’action locaux en matière de services de garde; elle a rédigé les Lignes directrices de planification pour l’Union des municipalités de la C.-B.; elle a soutenu la création de plus de 1500 places en services de garde; et elle a facilité la planification de places pour un large éventail de petits et de grands organismes à but non lucratif.
Avant d’offrir ses services à titre de consultante, pendant près de vingt ans, Sandra a été directrice générale de la Vancouver Society of Children’s Centres, un organisme à but non lucratif, au sein duquel elle a supervisé la création de plus de 1000 nouvelles places autorisées.

Christine McLean

Christine McLean

Présidente du programme d’études sur l’enfance et la jeunesse à l’Université Mount Saint Vincent

Christine Mclean, professeure associée et directrice du programme d’études sur l’enfance et la jeunesse à l’Université Moutn Saint Vincent à Halifax, Nouvelle-Écosse, s’implique depuis plus de 35 ans dans le secteur de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants dans les provinces de l’Atlantique. Elle a été présidente du conseil d’administration de l’Association canadienne pour la promotion des services de garde l’enfance, membre de l’exécutif de l’Association of Early Childhood Educators of Nova Scotia, présidente de l’Association of Early Childhood Educators of Newfoundland and Labrador et vice-présidente de la Canadian Association for Research in Early Childhood. Présentement, Christine est membre du Conseil consultatif national sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants, elle est membre de l’exécutif de la Canadian Association for Young Children et elle est membre de la table de concertation sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants du gouvernement de la Nouvelle-Écosse.