Le Sénat doit amender le projet de loi sur les services de garde afin d’exclure tout financement fédéral accordé à des modes de garde informels

Le Sénat doit amender le projet de loi sur les services de garde afin d’exclure tout financement fédéral accordé à des modes de garde informels

Un enfant Une place a demandé aux membres du comité permanent du Sénat étudiant présentement le Projet de loi C-35 sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants de l’amender afin de faire en sorte que le financement fédéral destiné à la garde d’enfants aille uniquement à des services de garde réglementés et agréés.

End of content

End of content